Alternative(s)

Alternative(s)

Décodage de la fumisterie de la COP21

Vous voulez que je vous résume l'esprit de la COP, en prenant un exemple qui concerne les discussions sur la transition juste, que les syndicats essayent de voir inscrite dans le texte de l'accord?

Malgré le fait que les syndicats soient exclus des négociations, comme si les travailleurs n'étaientimage.jpeg
pas concernés par le changement climatique, nous avons réussi à faire inclure dans le texte, pour l'instant à l'article 2.2, un passage important sur la "transition juste", qui tienne compte des aspects sociaux, du respect des droits de l'homme, de la formation pour assurer la transition vers une économie humainement durable, etc...


Sur ce, l'Arabie saoudite exige d'ajouter dans le passage sur la transition juste et le respect des droits de l'homme le fait que cela soit d'application pour les territoires occupés...

On vise ici évidemment la Palestine, alors que l'Arabie saoudite, jusqu'ici, ne semble pas s'être fortement préoccupée, si je ne m'abuse, du massacre des Palestiniens...

L'objectif étant de pouvoir négocier le retrait de points qui dérangent, que ce soit sur le pétrole, les droits de l'homme, le renforcement des droits sociaux ou d'autres éléments plus subtiles...

Réaction évidemment des Etats-Unis et des alliés d'Israël, pour s'opposer à l'ajout concernant les territoires occupés...

Crispation des discussions et volonté de scraper le point entier concernant la transition juste, pour le diluer dans le préambule en "allégeant" le texte... Pour ne pas rendre contraignant tout ce qui touche au social...

Tactiquement, c'est finement joué puisque l'Arabie saoudite sait que les syndicats ne peuvent pas demander le retrait du texte du passage sur les territoires occupés...

Mais en finalité, qui est perdant? Et à quoi rime cette mascarade?

Comme je l'expliquais dans un précédent billet en rappelant la définition de la folie d'Einstein, vouloir relever le défi climatique en gardant les mêmes règles du jeu dictées par le système capitaliste, c'est se complaire dans une douce folie...

Nb: Vu que les syndicats ne participent pas aux négociations, ces informations ont été glanées dans des discussions informelles. Si certains les contestent, qu'ils n'hésitent pas à exiger que les syndicats soient inclus dans les négociations pour qu'on puisse en discuter...



05/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres