Alternative(s)

Alternative(s)

Commémoration Semira Adamu

Je ne pourrai pas assister demain à la commémoration des 15 ans de la mort de Semira Adamu. Je devais y prendre la parole au nom de la FGTB... C'est Jojo Burnotte de la FGTB Wallonne qui m'y remplacera...

 
Je voulais commencer ma prise de parole en évoquant la montée du fascisme qui se généralise en Europe... Ce chanteur grec tué par les fachos d'Aube Dorée simplement parce qu'il osait exprimer ses idées de gauche. Ce jeune français du front de gauche assassiné il y a quelques mois par des crapules d'extrême droite, en revenant d'une manif... 
 
Faire le lien entre cette vague brune qui déferle sur l'Europe et les politiques menées par ceux qui nous gouvernent, qui prônent le repli sur soi, la fin de toutes les solidarités au nom d'une austérité dont ils sont les seuls coupables!
 
Je voulais également parler du Congo et des massacres qui continuent à y être perpétrés, sous le silence des médias et de la communauté internationale. De la Syrie, des pays du Maghreb... Tous ces pays vers lesquels Maggie De Block n'hésite pas à renvoyer les pauvres kets qui essayent tant bien que mal à survivre et faire survivre leur famille...
 
Que la Belgique se fasse condamner par les cours internationales des droits de l'homme pour mesures inhumaines semble beaucoup moins préoccuper le gouvernement que les éventuelles sanctions pour déficit excessif, ces alibis à l'austérité qui protégé les bourgeois et cassent à solidarité!
 
J'aurais dit clairement que chaque fois que le gouvernement voudra renvoyer des hommes, des femmes, des enfants dans des pays où ils risquent leurs vies, nous, FGTB, considéreront qu'il s'agit ni plus ni moins de tentatives de meurtre avec préméditation... Et que nous les dénoncerons à ce titre, en tentant de les en empêcher!
 
J'aurais parlé des 200 afghans qui squattent ce bâtiment à Bruxelles, qui ne connaissent probablement pas l'histoire de Semira mais qui pourtant en sont si proches.
 
J'aurais rendu hommage à Semira, pour ce qu'elle représente, pour son combat qui ne doit pas s'arrêter, qui malheureusement est plus que jamais d'actualité... 
 
Je ne pourrai pas y être, et je le regrette amèrement. Mais je sais que le combat continue et je pousserai au sein de la FGTB pour qu'on continue à en être le fer de lance!
 
 


22/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres