Alternative(s)

Alternative(s)

Les banques, ce gouffre sans fond...

Rapport de l'OCDE concernant la fragilité du secteur bancaire et le risque sous-jacent qu'il continue à faire peser sur l'économie...

Malgré les milliers de milliards réinjectés dans les banques sur le dos des citoyens, l'OCDE estime que les fonds propres des banques restent encore nettement insuffisants pour couvrir les risques.

 

Un graphique en fin de document donne la situation pour certains pays de l'OCDE, dont la Belgique. Près de 6% du PIB à trouver pour porter les fonds propres des banques au fameux critère des 5% censé sécuriser le système... Juste 5%...

 

De nouveaux plans d'austérité en perspective? Parce qu'il faudra bien aller le chercher quelque part cet argent? Dans la poche des actionnaires?

 

Parmi ses recommandations, l'OCDE plaide également pour scinder les activités commerciales des activités de marché...

 

 

OCDE Perspectives économiques

 

FOCUS: RENFORCER LES BANQUES DE LA ZONE EURO, 10-01-2013

 

Les banques européennes restent au cœur de la crise de la zone euro. Malgré les mesures
prises pour les renforcer et pour mettre en place une union bancaire, la confiance dans le système bancaire de la zone euro reste fragile. Cette situation devrait perdurer jusqu’à ce que les problèmes de fond relatifs à la faible capitalisation de certains établissements aient été résolus.

 

La faible capitalisation des banques persiste dans nombre de pays de la zone euro malgré
l’exigence communautaire qui a imposé à ces établissements d’atteindre en 2012 un ratio rapportant la composante dure des fonds propres de base (qui constituent qualitativement les meilleurs fonds propres) aux actifs pondérés des risques d’au moins 9 %, ce qui est supérieur aux exigences internationales actuelles.

 

Pourquoi cette nouvelle norme n’a-t-elle pas suffi à restaurer la confiance ? En partie parce
qu’elle repose sur une pondération des risques liés aux actifs qui sous-estime sans doute les risques, puisque les banques utilisent pour ce calcul leurs propres modèles de risque internes et qu’elles attribuent, par exemple, une pondération de risque nulle à la dette souveraine. Or le ratio rapportant la composante dure des fonds propres de base aux actifs non pondérés des risques des banques de la zone euro est dans bien des cas bien inférieur à 5 %.

 

Selon une récente note de l'OCDE, ce ratio est un indicateur de la bonne capitalisation des banques et il est plus exigeant que le ratio de levier financier minimum qui sera applicable à partir de 2018 dans le cadre de Bâle III.

 

Il sera impératif, dans les prochaines années, de prendre des mesures pour accroître la capacité des banques européennes à absorber les pertes en augmentant leurs fonds propres par rapport à leurs actifs. Si les plus grandes banques de la zone euro étaient tenues d’atteindre un ratio de 5 %, on estime qu’il leur manquerait actuellement, pour y parvenir, approximativement 400 milliards EUR de fonds propres (soit 4,25 pour cent du PIB de la zone euro). Ce problème ne se pose pas seulement pour les banques des pays « périphériques » – les besoins en fonds propres dans les grands pays de la zone euro pourraient être importants.


Il serait possible de limiter les futurs besoins des banques en fonds propres en leur imposant une séparation de leurs activités commerciales et de leurs activités de marché, ce qui réduirait l’actif total du secteur bancaire.

 

S’acheminer vers un renforcement du système bancaire permettrait de restaurer la confiance et de
rouvrir les vannes du crédit.

 

Cliquer sur le lien ci-dessous pour constater les montants encore nécessaires pour sécuriser les banques selon le critère des 5% de fonds propres... La Belgique a du souci à se faire...

 

http://stats.oecd.org/economicoutlook/html5vislet/index.html?l=Histogram&fl=(0)&fc=Histogram&cids=barPanel&s=http://stats.oecd.org/economicoutlook/stories/bank_f.xml&xurl=http://stats.oecd.org/economicoutlook/&smd=1&mh=50&ffb=1&seb=1

 

 



15/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres