Alternative(s)

Alternative(s)

Retraites par capitalisation (Québec): la chute

Quebecq: Régimes de retraite : la chute des bourses inquiète les entreprises privées

 

Mise à jour le jeudi 11 août 2011 à 20 h 11 HAE

 

La chute des bourses inquiète les entreprises qui offrent à leurs employés un régime de retraite à prestation déterminée.

 

Selon le Conseil du patronat du Québec, une centaine d'entreprises québécoises pourraient être incapables de renflouer leur fonds de retraite à court terme.

Plus de 200 régimes à prestation déterminée seraient touchés dans la province.

Dans certaines entreprises, le déficit des fonds de retraite peut atteindre jusqu'à 30 % de la masse salariale, soit des dizaines de millions de dollars, estime le Conseil du patronat.

Si on ne fait rien, il y a aussi un risque pour l'entreprise, qu'elle doive faire des mises à pied ou bien arrêter des projets d'investissements. Surtout s'il y a des problèmes de liquidité.

— Norma Kozhaya, économiste au Conseil du patronat

Après la crise de 2008, Québec a adopté une loi d'urgence pour permettre aux entreprises de renflouer les coffres sur 10 ans au lieu de 5 ans.

Le Conseil du patronat demande maintenant au gouvernement de prolonger de deux ans cette mesure qui doit prendre fin à la fin de l'année.

Pas de crainte pour la Caisse de dépôt

À Québec, le ministre québécois des Finances, Raymond Bachand a réitéré sa confiance en la Caisse de dépôt et placement, qui gère des milliards de dollars appartenant aux Québécois, notamment ceux des fonds de retraite du secteur public.

« La Caisse de dépôt a mis en place toute une nouvelle stratégie d'investissements depuis deux ans pour ne jamais être autant à risque qu'elle l'était dans le passé », a affirmé le ministre Bachand.

Avec la collaboration de Marie-Christine Valois




02/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres